Olivier Evrard Commander

Les mesures fiscales covid-19 en détail

3 heures 119,00 €
Olivier Evrard est inspecteur principal au SPF Finances. Il est également professeur à la Chambre Belge des Comptables et Experts Comptables et à la Haute Ecole de la Province de Liège. Retour à l’aperçu

Cette formation sera enregistrée fin octobre et sera disponible début novembre. Cette formation Teleseminar porte sur l’ensemble des mesures fiscales mises en place dans le cadre de la crise du Covid-19 que nous allons analyser en détails.

Confronté à une crise sanitaire et économique sans précédent, le gouvernement a pris toute une série de mesures en vue de renforcer la liquidité et soutenir la solvabilité des entreprises selon plusieurs vagues.
Toute une série de mesures de soutien ont été mises en place avec des conséquences fiscales, d’autres sont toujours à l’état de projet de loi… comme I’instauration d'une « réserve de reconstitution ou de redressement qui resta dans les cartons lors de l’instauration du carry-back.
Dans cette formation nous analyserons les différentes mesures au niveau juridique et surtout au niveau pratique pour vous aider a les appliquer concrètement au quotidien et dans les prochaines déclarations fiscales.

Plusieurs lois dites Corona ou autres dispositions administratives ont mis en place de nombreuses mesures en matières de provisions, d’exonérations des réductions de valeur sur créances commerciales, en matière de traitement fiscal du droit passerelle et du chômage temporaire, de dispenses et délais en matière de PrP, de dépenses et indemnités en matière de télétravail, d’indemnités de déplacements, de déductions pour gardes d’enfants, de mesures spécifiques concernant le don de biens à certains établissements et les dons en nature, d’exonération des indemnités dans le cadre des mesures d’aide prises par les régions, les communautés, les provinces ou les communes, d’adaptation temporaire du calcul de la majoration pour absence ou insuffisance de versement anticipé de l’impôt sur les revenus, d’instauration de chèques consommation, d'augmentation de 50 à 100% de la déductibilité des frais liés à l’organisation d’événements et de catering, d’instauration d’une déduction pour investissement majorée à 25%, réduction d'impôt pour l'acquisition de nouvelles actions ou parts d’entreprises, de modification du régime tax shelter audiovisuel et d’élargissement du champs d’application de la mesure tax shelter entreprises débutantes ou encore bien d’autres mesures liées au soutien à l’investissement et à l’organisation du travail.